Les débuts

Groupe Bouffard est né d’un besoin municipal de la Ville de Matane pour la récupération des matières résiduelles. M. Norbert Bouffard, président à cette époque, a saisi cette opportunité et a investi dans les actifs nécessaires à cette opération par le biais d’une entreprise nommée Matane Sanitaire inc. En constatant la quantité de métaux récupérables, M. Bouffard a développé un réseau de récupération régional par le biais d’une entreprise nommée Les rebuts de Matane. En somme, plus il récupérait de déchets, plus il imposait sa présence dans le territoire et le marché des rebuts ferreux et plus il avait la possibilité de soumissionner sur les contrats de collecte de déchets.

Norbert Bouffard

Fondateur

Dominic Bouffard

Président

De père en fils

Le fils de M. Bouffard, Dominic, a été initié à l’entreprise à l’âge de 9 ans. Il a exécuté toutes les opérations de récupération d’ordures et de traitements de rebuts ferreux et non-ferreux. À la fin de ses études en administration, il se joint alors à l’entreprise à temps plein. À 30 ans, il devient le directeur général des deux divisions et à 34 ans, il fait l’acquisition des entreprises, dont la désignation devient Groupe Bouffard. Le nom des entités légales est alors changé : Matane Sanitaire devient Bouffard Sanitaire Inc., et Rebut de Matane devient Acier Bouffard Inc. En 1990, l’entreprise saisit l’opportunité de la mise en place d’un plan de récupération de matières recyclables par le gouvernement du Québec et investit dans un centre de tri à Matane.

«Aucun de nous ne sait ce que nous savons tous, ensemble.» — Euripide

Structure et efficacité

Le développement de l’entreprise est synonyme d’opportunité et de stratégie, et s’effectue toujours de façon structurée. La flexibilité au sein de l’entreprise permet aux membres de l’organisation de procéder rapidement quand vient le temps de prendre une initiative ou une décision urgente. La proximité physique au travail et les communications instantanées permettent de joindre en tout temps les responsables de chaque département.

Des employés qualifiés

Du côté du personnel, les employés spécialisés qui œuvrent dans les multiples équipes possèdent l’expérience nécessaire et un encadrement de qualité prodigué par les cadres. La nature similaire des compagnies spécialisées dans la récupération et la valorisation des matières, fait en sorte que plusieurs employés peuvent déployer leurs compétences dans toutes les entreprises.

«Certains rêvent d’incroyables réalisations, pendant que d’autres restent éveillés et les font.» — Nolan Bushnell

Développement et innovation

En 2012, dans le but de s’assurer un volume de rebuts ferreux, Groupe Bouffard acquiert un commerce de récupération de véhicules et de ventes de pièces neuves et usagées.

En 2015, le Groupe Bouffard fait l’acquisition du Centre de récupération et de tri de la Matapédia-Mitis. Suite à cette transaction, l’entreprise se modernise en se procurant des équipements technologiques qui lui permettent de traiter un plus grand volume de matières de manière efficiente. Parallèlement, le centre de tri de Matane devient aussi mécanisé afin de pouvoir accueillir des matériaux de construction, de rénovation et de démolition (CRD). Une avancée qui en fait le premier centre de tri de ce type dans tout le Bas-St-Laurent et la Gaspésie.

Dans la même année, le Groupe Bouffard acquit ensuite l’entreprise Railex inc. Cette dernière est installée à Mont-Joli. Œuvrant dans le transbordement ferroviaire, l’entreprise favorisera le développement du Groupe Bouffard.

«Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants.» — Proverbe amérindien

Le respect de l’environnement au cœur de l’entreprise

Ayant comme objectif d’être chef de file dans la gestion des matières résiduelles, le Groupe Bouffard innove en offrant à ses clients des solutions clé en main pour de bonnes pratiques environnementales. Son expérience, son savoir-faire et ses ressources lui permettent d’offrir des services diversifiés, tout en étant respectueux pour l’environnement.